Lorsqu’on parle de régime, d’obésité, de remise en forme ou simplement de bilan de santé, le terme IMC semble incontournable… Mais que signifie-t-il exactement ? Comment l’utiliser et quelles sont ses limites ?

L’inventeur de l’IMC est… belge !

Peu le savent, mais l’inventeur de l’Indice de Masse Corporelle est un scientifique belge, Adolphe Quetelet (1796-1874), à qui on doit de nombreux travaux en mathématique, astronomie et statistique.

Adolphe Quetelet

L’IMC est ainsi également appelé Indice de Quetelet.

Définition et mode de calcul

L’Indice de Masse Corporelle, ou IMC, est un indice permettant d’évaluer la corpulence d’une personne.

IMC Indice de masse corporelle

Il se calcule en fonction de la taille (T, en m) et du poids (P, en kg) au moyen de la formule suivante :

IMC =  P / T²

Exemple : une personne mesurant 170 cm et pesant 60 kg a un IMC de 60 / 1,7² = 20,76

Comment interpréter cet indice ?

Une fois votre IMC calculé, consultez le tableau suivant :

  • IMC < 16 : Dénutrition
  • IMC < 18,50 : Maigreur
  • 18,50 <= IMC <= 24,99 : Corpulence normale
  • IMC >= 25 : Surpoids
  • IMC >= 30 : Obésité
  • IMC >= 40 : Obésité morbide

Ainsi, pour notre exemple ci-dessus, une personne de 1m70 et 60 kg a une corpulence normale car son IMC est de 20,76.

Par contre, cette même personne de 1m70 sera en surpoids à partir de 72,25 kg (IMC >= 25) et obèse à partir de 86,7 kg (IMC >= 30).

Attention aux mauvaises interprétations !

L’IMC est simple et pratique, cependant il comporte certaines limitations. Ainsi, il n’est pas tenu compte du sexe, du groupe ethnique ou de la morphologie. Or ces données peuvent influencer la répartition des tissus adipeux sur la silhouette.

La formule simple de l’IMC ne distingue pas non plus la masse musculaire de la masse grasse. Ainsi, par exemple un sportif, possédant une masse musculaire plus importante, sera à tord considéré comme en surpoids…

Arnold Schwarznegger 01
Arnold Schwarznegger

Avec ses 117 kilos pour 1m88, Arnold Schwarznegger a un IMC de plus de 33 et est donc considéré comme… obèse !

Conclusion

Malgré ses limitations dans certains cas extrêmes, l’IMC reste un indicateur précieux car il fournit des repères simples et peut servir de signal d’alarme pour des personnes ne prenant pas conscience qu’elles sont en surpoids ou obèses.

Or des études ont pu montrer qu’un IMC élevé était fortement lié à des risques cardiovasculaires et de diabète. Il est donc important d’en tenir compte dans un bilan de santé et dans une prise en charge de remise en forme.

Mes programmes de Personal Training incluent un bilan de santé complet, comprenant un calcul de l’IMC et de la masse grasse, et permettent ainsi une évaluation précise des besoins et des progrès du client.

Cliquez ici pour vous remettre en forme !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s