La fin de l’année est synonyme de neige, cadeaux et célébrations, mais aussi de repas copieux et de tentations

Voici quelques astuces pour vous permettre de ne pas ruiner en une soirée, une année d’efforts et d’entraînement…

Astuce no 1 : Ne sautez pas de repas.

Certains ont tendance à jeûner avant ou après le Réveillon, pensant ainsi éviter la surcharge calorique sur le total de la journée… Grave erreur !

En réalité, sauter des repas encourage les excès, car cela augmente l’appétit au repas suivant. Celui-ci étant beaucoup plus calorique, on obtient en réalité au total, un excédent calorique beaucoup plus important !

Le matin du réveillon, prenez votre petit-déjeuner comme d’habitude. A midi,  mangez plus léger : une salade par exemple. Une ou deux heures avant le grand repas du soir, buvez un bol de potage. Cela vous évitera de vous précipiter sur les biscuits d’apéritif en arrivant sur place…

Astuce no 2 : Privilégiez les crudités à l’apéritif.

Que vous soyez l’invité ou en cuisine, vous avez toujours l’opportunité de choisir des variantes plus saines à chaque étape de votre repas.

Ainsi, à l’apéritif, évitez les toasts, chips, cacahuètes et autres biscuits d’apéritif. Les fruits secs et fromages sont à consommer avec modération. Optez plutôt pour les crudités (carottes, chou-fleur, etc), les olives, ou les fruits de mer.

Astuce no 3 : Mangez votre soupe !

Peu caloriques et procurant rapidement un sentiment de satiété, les soupes et potages sont vos alliés !

Méfiez-vous tout de même des bisques et des veloutés, souvent à base de crème fraîche et de pommes de terre.

Mangez des légumes - Hani Sabbagh Personal Training Liège

Astuce no 4 : Jetez votre dévolu sur les légumes.

Un autre allié lors de votre réveillon : les légumes. Brocoli, haricots, chou, navets, panais, betteraves… Ces légumes de saison abondent et garnissent souvent les repas de fête. Faites-vous plaisir, ils sont peu caloriques et sources de fibres, vitamines et minéraux.

Veillez tout de même à ne pas les noyer de sauce, qui augmenterait dramatiquement leur apport calorique…

Astuce no 5 : Privilégiez les viandes maigres et les poissons.

Par chance, la dinde est un des plats incontournables lors de nos fêtes de fin d’année. Il se trouve également qu’il s’agit d’une excellente source de protéines. Il en va de même du poulet et autres volailles, que vous consommerez sans la peau.

N’oubliez pas le saumon, excellente source de bonnes graisses (oméga-3), et les fruits de mer, dont la teneur calorique est très faible…

Astuce no 6 : Contrôlez vos portions.

L’excès nuit en tout, vous le savez bien. Pourtant, lors des repas de fêtes, c’est bien souvent la quantité de nourriture ingérée qui pose problème, plutôt que les ingrédients du menu.

Evitez de vous empiffrer jusqu’à ne plus savoir rien avaler. Faites honneur à tous les plats, en vous servant une assiette raisonnable, sans vous resservir.

Si le repas est servi en buffet, choisissez une petite assiette (celles se trouvant près des desserts), cela vous aidera à éviter les excès.

Astuce no 7 : Buvez beaucoup… d’eau !

Que ce soit pour le sportif ou pour celui (celle) qui surveille sa santé ou cherche à perdre du poids, l’alcool est un de vos pires ennemis.

Cependant, les champagnes, moelleux et autres vins et spiritueux sont incontournables lors de nos repas de fêtes.

Là encore, ne vous condamnez pas à l’abstinence, mais veillez plutôt à alterner les verres d’alcool avec des verres d’eau. L’eau vous permettra de mieux digérer, de vous éviter les excès de nourriture et diminuera les effets néfastes de l’alcool en vous maintenant correctement hydraté(e).

Buvez beaucoup d'eau - Hani Sabbagh Personal Training Liège

Astuce no 8 : HIIT and… eat !

Si vous êtes accros à l’entraînement et si le pouvez, essayez d’intercaler une séance de 30 min en fin d’après-midi, avant votre réveillon. Ne faites pas du cardio, mais donnez le maximum et travaillez à haute intensité.

15 à 20 min en Interval Training à la corde à sauter, un « Tabata Festival« , ou un autre de mes programmes d’entraînement, auront l’avantage de booster votre métabolisme pour la soirée.

Ensuite, enfilez votre smoking et profitez du festin pour recharger vos réserves de glycogène et pour fournir à vos muscles les protéines qu’il réclame.

Astuce no 9 : Limitez les dégâts… le lendemain !

Vous êtes sans doute en vacances pour plusieurs jours, mais tâchez de limiter vos excès aux soirées de réveillon. En effet, dans bien des cas, les dégâts sur votre physique ne sont pas dû au seul repas du jour de fête, mais aux mauvaises habitudes (re)prises dans les jours qui suivent.

Ainsi, les jours suivants, mangez léger, en 5 à 6 petits repas. Continuez à vous hydrater en buvant au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour.

Astuce no 10 : Profitez !

Si vous vous entraînez déjà régulièrement toute l’année et surveillez déjà votre alimentation, les fêtes de fin d’année sont peut-être le meilleur moment pour relâcher un peu la pression et vous faire plaisir. En tout cas, ce n’est certainement pas le moment de commencer un régime !

Au contraire, profitez de la fête et du repas, sans pour autant tomber dans la boulimie, bien entendu ! Vous redémarrerez l’année avec plus de motivation et d’énergie pour atteindre vos objectifs.

Comme je le dis souvent, il est plus important de faire des efforts entre Nouvel An et Noël, plutôt qu’entre Noël et Nouvel An !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s