Nous connaissons déjà de nombreux effets positifs du thé vert comme complément alimentaire, et comme aide efficace dans la gestion du poids corporel et la lutte contre les risques cardiovasculaires. Une étude parue dans le périodique Nutrition Research confirme ces résultats mais semble également indiquer que le thé vert diminue sensiblement la digestion des protéines…

Cette étude publiée dans le mensuel Nutrition Research du mois de février avait pour but de comparer les effets de différentes doses d’extrait de thé vert (2.0% GTAE, 1.1% GTAE et un groupe contrôle) sur trois groupes de rats soumis à un régime riche en matières grasses pendant 8 semaines.

Si les deux groupes de rats nourris avec un régime enrichi avec l’extrait de thé vert ont tous deux montré un indice athérogène significativement plus faible (environ 14,3%), seule l’administration de 2,0% GTAE a donné comme résultat une diminution du gain de poids corporel (5,6%) et a réduit l’accumulation de graisse abdominale (17,8%).

Cependant, une forte diminution de la digestion des protéines (82,6% et 84,3% par rapport à 93,3% pour le groupe contrôle) a également été observée dans les groupes recevant du thé vert.

L’étude conclut donc que seules de fortes doses de thé vert ont une influence positive sur l’accumulation de graisse abdominale, en plus de la diminution des risques cardiovasculaires, mais que la supplémentation en thé vert inhibe également la digestion des protéines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s